Une manœuvre des lobbies éoliens : faire croire qu’il existe une norme sonore acceptée

Des éoliennes de plus en plus puissantes sont installées mais il n'y a pas de miracle en physique: le bruit augmente avec la puissance.

Des riverains ne peuvent plus vivre près d'éoliennes que des promoteurs leur ont présentées comme étant sans danger.

Distances des éoliennes aux habitations

Techniquement, le bruit est proportionnel à la puissance. Une puissance 4 fois plus forte s’entend deux fois plus loin.

 

Le tableau des distances équivalentes à 350m pour une éolienne de 850 kW (limite que les promoteurs préconisaient en 2001) est donc :

Puissance  (MW) Actuel (m) Minimum (m) Recommandé (m)
0,85 350 700 1400
1,00 380 759 1518
1,50 465 930 1860
2,00 537 1074 2148
2,50 600 1200 2400
3,00 658 1315 1630
3,50 710 1420 2840
4,00 759 1519 3040
4,50 805 1611 3222
5,00 849 1698 3396
5,50 890 1781 3562
6,00 930 1860 3720
6,50 968 1936 3872
7,00 1004 2009 4018
7,50 1040 2079 4158

Les éoliennes géantes d'Estinnes ont 200 m de haut et une puissance de 7,5 MW. Elles sont donc incompatibles avec des résidences à moins du double ou du triple des des limites minimum indiquées ici.

Y a-t-il des normes sonores pour les éoliennes ?

Les normes élaborées par l’industrie

L’industrie éolienne (ne pas confondre avec une instance gouvernementale officielle) travaille sur des normes utiles pour son industrie (norme IEC 64100). Elle étudie un réseau de transmission commun pour collecter et transmettre les données d’une éolienne, quelle que soit son constructeur.


 Une manœuvre des lobbies éoliens : faire croire qu’il existe une norme sonore acceptée

Le danger pour les environnementalistes est que l’industrie éolienne puisse prétendre qu’il existe une norme mesurable (norme pour laquelle aucun riverain ou association de défense n’a été consultée) et que cette norme (qui n’a aucune valeur tant qu’elle n’a pas été comparée aux nuisances réelles) soit invoquée pour faire taire les contestataires.L’industrie éolienne est juge et partie pour prétendre que cette norme est correcte, ce qui en montre le manque de sérieux. Même une norme qui servirait à mesurer la nuisance du bruit est loin d’être définie. Suivant le principe de précaution, il faut mettre les éoliennes très loin des habitations (au moins 3 km).

Seulement (!) de 10 à 20% des riverains sont importunés par le bruit des éoliennes (à moins de 3 km), ce qui les empêche de bien dormir et a une influence négative sur leur santé s’ils ne déménagent pas

Pour des gens exposé à la limite du seuil radioactif dangereux, seulement (!) de 10 à 20% ont plus de risques d’attraper un cancer par rapport à d’autres personnes à équivalence d’âge et de mode de vie. Le syndrome éolien semble moins grave que le cancer, pourtant l’un et l’autre raccourcissent l’espérance de vie.

rougeEoliennes

rougeEoliennes

plumieux2020